La Marche des Enfants  Esquisse

Le Songe du Réverbère  Reprise

                                                                                                                                                                                                 
L U N D I   5   M A I   /   C H A P E L L E   S A I N T   L O U I S
V E N D R E D I  9   E T   S A M E D I   1 0   M A I   /   S H A K I R A I L

Le collectif du K a le plaisir de vous convier aux deux prochains rendez vous de la troupe. 

Une première esquisse de La Marche des Enfants sera présentée à la Chapelle Saint Louis à Rouen. Les premières dates de reprise du Songe du Réverbère auront lieu à Paris au Shakirail, lieu alternatif parisien où nous sommes résidents permanents. 

LA MARCHE DES ENFANTS

Lundi 5 Mai 19H30
Participation aux Esquisses
de La chapelle Saint Louis.
place de la Rougemare 76000 Rouen
30 min

Texte et mise en scène : Simon Falguières
Avec : les comédiens de la Troupe du K.
Création sonore : Valentin Portron
Création costumes : Clotilde Lerendu
Création lumière : Léandre Gans
A la ville, les enfants apprennent la souffrance des punitions.Un jour, ils s’enfuient et sautent par la fenêtre. Ils rencontrent un homme étrange qui leur parle de théâtre et de couleur.Cet homme se nomme Monsieur Kago. Comme un hypnotiseur il leur apprend les mots qu’ils ne devraientpas connaître. Avant de marcher et de porter le costume bariolé, les enfants doivent se venger. Et dans la ville où il pleut sans interruption,lesmurs se couvrent de sang.
Ce texte a reçu le prix d’aide à l’encouragement du CNT.

 

 

 

LE SONGE DU REVERBERE

Vendredi 9 et samedi 10 mai à 20H30
Au Shakirail, 72, rue Riquet, 75018, PARIS
1 h 20

Texte et mise en scène : Simon Falguières
Avec : les comédiens de la troupe du k
Création sonore : Valentin Portron
Création lumières : Léandre Gans
Les ouvriers montent un réverbère au début du spectacle, le démontent à la fin. Seule lumière dans un monde où l’on peut discerner au lointain le monde quotidien dans les fenêtres de la maison. Sur le plateau une usine de papier nourrit un monstre grossissant.
Plus tard nous voyons les hautes sphères de la finance et de la politique où se joue l’absurde système de notre siècle. Le travail des grandes personnes.
Et en résistance à tout cela, une enfant dans l’ombre de sa chambre. Elle rencontre la mort, les âmes et les esprits des mondes intérieurs. Elle découvre le théâtre et les parents masqués. Et le réverbère à sa fenêtre sera sa seule lumière.
Tous les acteurs jouent tous les rôles. L’important n’est plus le personnage l’individu
mais le tout. En miroir, l’important n’est pas la performance d’un acteur sur un rôle mais le tout : une troupe qui s’active pour nous dire le monde.

 

 

 

RESERVATIONS INDISPENSABLES POUR LES DEUX EVENEMENTS.

Pour l’esquisse de La Marche des Enfants : http://www.chapellesaintlouis.com/

Pour Le Songe du Réverbère : collectifduk@gmail.com

 

 

                                            

                         

B U R E A U  /  C H E Z   S O I  

L U N D I   1 0   E T   M A R D I   1 1   M A R S
A U   S H A K I R A I L
ouverture des portes à 19H

Suite à une longue recherche sur un théâtre burlesque inspiré par Tati, Etaix et Keaton.
Le collectif du K présente pour la première fois Bureau et Chez soi en une même soirée.
Une performance muette et burlesque à ne pas manquer au Shakirail.
B U R E A U
De 19H30 à 20H30
50 min

Numéro burlesque de et par
Thomas Blumenfeld et Simon Falguières
Avec la participation de Alona Zhuravel
Création lumière et régie: Léandre Gans
Deux hommes sont dans un bureau. Sur scène, deux tables, un clavier d’ordinateur, une lampe, des stylos, des agendas rangés avec minutie. Dans ce sobre décor, la parole s’efface pour laisser la place au langage du corps et à la musique des objets.
Ceux que tout oppose/deux clowns modernes/partagent un même espace. Et dans cette cohabitation où l’on pourrait croire tous nos rapports humains improbables, une amitié naît. Une amitié sous-jacente, une amitié que l’on ne dit pas. Ensemble ils rêvent. Ils s’imaginent en ballerines, exécuter un ballet de chaises roulantes. Ils font de deux claviers d’ordinateurs, des instruments de musique classique. Un jour le clown rouge prendra la place du clown blanc. Ce jour-là, il n’y aura plus de différence. Ce jour-là sera un drame.
 
C H E Z    S O I
De 21H à 22H   
1 h
De et par : Simon Falguières
avec la participation de :
Benjamin Desche
Création sonore : Valentin Portron
Création lumière et régie : Léandre Gans
Poursuivant sa recherche sur un Théâtre burlesque, Simon Falguières signe la création de Chez Soi. Seul en scène, il nous montre la soirée d’un homme qui rentre chez lui après le travail. Dans une solitude extrême, ce personnage se raccroche à ses manies.
Drôle au premier abord, Chez Soi est aussi une fresque noire et grinçante qui aborde un mal de notre temps : la mise à l’écart d’une partie de notre société.
Infos pratiques :
SHAKIRAIL
72 RUE RIQUET

METRO MARX DORMOY
OUVERTURE DES PORTES A 19H
ENTREE PRIX LIBRE

RESERVATION OBLIGATOIRE:



Le collectif du K vous accueillera, comme à son habitude, avec un repas maison et quelques boissons.
                   

 B U R E A U   

LE 25 JANVIER à 20H30 au PÔLE CULTUREL DE CONCHES

14, rue Jacques Villon

Site de l’ancien collège

27190 Conches en Ouche

Informations et réservations ici !

                           http://collectifduk.fr/wp/wp-content/uploads/2013/12/bureau-1.jpg

Numéro burlesque de et par Thomas Blumenfeld et Simon Falguières

Avec la participation d’Alona Zhuravel

Création lumière et régie: Léandre Gans

 

 

Deux hommes sont dans un bureau. Sur scène, deux tables, un clavier d’ordinateur, une lampe, des stylos, des agendas rangés avec minutie. Dans ce sobre décor, la parole s’efface pour laisser la place au langage du corps et à la musique des objets.

Ceux que tout oppose/deux clowns modernes/partagent un même espace. Et dans cette cohabitation où l’on pourrait croire tous nos rapports humains improbables, une amitié naît. Une amitié sous-jacente, une amitié que l’on ne dit pas. Ensemble ils rêvent. Ils s’imaginent en ballerines, exécuter un ballet de chaises roulantes. Ils font de deux claviers d’ordinateurs, des instruments de musique classique. Un jour le clown rouge prendra la place du clown blanc. Ce jour-là, il n’y aura plus de différence. Ce jour-là sera un drame.

 

 

 

 LE COLLECTIF DU  K JOUE A L’ATELIER DE LA BONNE GRAINE SA DERNIÈRE CRÉATION MARIONNETTIQUE 

                                                                                                                                                                     D E R N I E R   T O U R   D E   P I S T E 

   DU 6 NOVEMBRE AU 18 DECEMBRE


*SPECTACLE DE MARIONNETTES CIRCASSIENNES TOUT PUBLIC DES 4 ANS*

loyal

Conception et manipulation des marionnettes:
Thomas Blumenfeld, Laura Cros et Juliette Didtsch
Création sonore: Johan Saint
Création lumière: léandre gans
       
  Un landeau/castelet pour un cirque miniature.
Monsieur Loyal nous annonce le spectacle et les numéros s’enchaînent sur la piste au rythme de la musique.
Mais il semble que notre loyal se soit endormi. A quoi rêve t-il ?
Le cirque peu à peu se transforme, se tord et se détraque.
Au milieu de la danse des forains, un étrange enfant prend vie et nous emmène dans un voyage onirique.

Pépé tour de piste                   Landeau tour de piste

Les mercredis à 15H / Les samedis et dimanches à 17H

16, passage de la bonne graine 75011 Paris

Réservations conseillées

Site: www.atelierbonnegraine.fr
Tél: 01.43.57.40.47
Mail: reservation@atelierbonnegraine.fr

                                                                                                                                                                                                                                                                                   

TEASER DU SPECTACLE

 

LA PRESSE EN PARLE !

« Ce que nous propose le Collectif du K est un beau voyage. Ce Dernier tour de piste n’est pas des moindres : c’est sans doute le plus charmant des spectacles jeune public que nous ayons vus depuis la rentrée.

 Le cirque a toujours nourri l’imaginaire, de Fellini à Tati. Sous son chapiteau, le pauvre saltimbanque devient roi. Il propose prodiges et monstruosités. C’est ce qui se passe d’ailleurs dans la première partie de la pièce, conçue comme une dérisoire et tendre suite de numéros. Mais on passe ensuite de l’extraordinaire à l’imaginaire. Le chapiteau se diffracte alors pour prendre les dimensions de l’univers. La scène s’étoile, et l’on s’envole. Il y a de quoi ouvrir grand les yeux, trouver l’aliment aux plus beaux rêves.Le petit landau de la compagnie porte donc un enfant, qui sans nul doute fera la conquête des vôtres. « 

LES TROIS COUPS /Laura Plas

 

« Un voyage poétique et pas classique à faire en compagnie des petits, dès 4 ans. 
Mr Loyal nous invite dans son cirque miniature où poésie, musique, marionnettes et humour s’entremêlent. »

LA MUSE / Isabelle d’Erceville

Photo chez soi 1

Photo chez soi 2

Visuel Chez soi

D I M A N C H E   2 3   J U I N   1 9 H 

J E U D I   2 7   J U  I N   1 4 H 3 0   e t   2 0 H 3 0

(Les Jeudi de la Jeune Création Théâtrale)

De et par : Simon Falguières

Sons : Valentin Portron
Lumières : Léandre Gans
Durée : 1h


 

P R E S E N T A T I O N

Poursuivant sa recherche sur un Théâtre burlesque, Simon Falguières signe la création de Chez Soi. Seul en scène, il nous montre la soirée d’un homme qui rentre chez lui après le travail. Dans une solitude extrême, ce personnage se raccroche à ses manies.

Drôle au premier abord, Chez Soi est aussi une fresque noire et grinçante qui aborde un mal de notre temps : la mise à l’écart d’une partie de notre société. 

La seule parole est celle de la radio que le personnage écoute et qui va, au fur et à mesure, prendre ses droits jusqu’à nous emmener dans un rêve où seront conviés la guerre, les parents et un drôle de personnage, joueur de cartes presque divin.

En raison d’une jauge réduite, il est fortement conseillé de réserver.
RESERVATION : julietteleblanc2@gmail.com
Le collectif du K vous accueillera, comme à son habitude, avec un repas maison et quelques boissons.
En espérant vous y retrouver.
THEATRE DE VERRE
17 RUE DE LA CHAPELLE
75018 PARIS
METRO MARX DORMOY CODE / A2546
TARIF REDUIT : 5 €
TARIF PLEIN : 7 €
adhésion à l’association co-arter : 3 €

 

C’est bon, le collectif du K sillonne les routes de Normandie !

De retour sur nos terres natales euroises nous jouons nos dernières créations…

 

DEMANDEZ LE PROGRAMME :

SAMEDI 23 MARS :

SALLE DES FÊTES de BEAUMONT LE ROGER à 20H30

LE SONGE DU RÉVERBÈRE / dernière création de la troupe.

En première partie du spectacle les élèves de cinquième du collège Croix Maître Renault joueront une forme théâtrale créée avec la troupe.

Tarif réduit 5 euros / Tarif plein 8 euros

 

DIMANCHE 24 MARS :

SALLE DES FÊTES DE COMBON à 11H et 15H

LE DINER ANGLAIS / numéro burlesque.

A l’occasion de la fête du terroir la troupe joue un Numéro Burlesque à 7 comédiens.

Gratuit.

 

MERCREDI 27 MARS :

M J C DE BERNAY à 20H30

BUREAU / numéro burlesque.

Entrée Libre.

 

VENDREDI 29 MARS :

LA MALDRERIE de GRAVIGNY à 14H30 et 20H30

LE SONGE DU RÉVERBÈRE / Dernière création de la troupe.

Tarif réduit : 5 euros / Tarif plein : 8 euros

tract du festival

INFO PRATIQUE

AU THEATRE DE VERRE
Métro Marx Dormoy / 17 rue de la chapelle 75018 PARIS

Code entrée A 25 46 / Au fond de la cour

TARIF

PASS FESTIVAL / 15 Euros

PASS PRÉVENTE / 13 Euros

JOURNÉE / 6 Euros

+ 3 Euros d’adhésion annuelle au lieu.

 

 

EN CONTINU

 

EXPOSITION
Au sein du Collectif du K, la création de grandes expositions collectives est l’occasion de faire dialoguer les projets personnels autour d’une ligne de travail. Centrées sur le travail photographique des membres du Collectif, les expositions sont pluridisciplinaires et convoquent également peintures, vidéo, sons. Seront exposées en continu MARGES et LES CRIS DE LA VILLES.

 

PROJECTIONS
Les réalisations pensées pour la projection sont des films nés d’un projet personnel d’un créateur du Collectif. Sur support numérique ou sur pellicule, fictions ou documentaires, ces courts et longs-métrages constituent des objets filmiques qui peuvent être programmés ensemble ou séparément. Le collectif du K propose tout au long de l’événement la projection de films en boucle.

 

REVUE DU K
Au coeur du Collectif du K, se trouve l’entreprise que constitue la revue du K. Interface entre les arts, elle permet à tous les créateurs du Collectif de se retrouver et d’ échanger autour d’un thème de travail et de réflexion. La revue du K ouvre ses portes aux créations personnelles mais également à la partie cachée de notre travail : aux interrogations que nous posent les arts auxquels nous nous essayons. Pour le festival, le collectif du K sort le troisième numéro intitulé «Monde(s)».

 

 

 

AU PROGRAMME

JEUDI 7

19H : VERNISSAGE EXPOSITION / OUVERTURE DE LA SALLE DE PROJECTION

20H : « CE QUI M’EST DÛ » LA DÉBORDANTE COMPAGNIE

20H30 : CONCERT D’ALAIN BRILLANT

21H30 : ROB

VENDREDI 8

18H : OUVERTURE DU THEATRE

19H : DERNIER TOUR DE PISTE

21H : CUL BOUTIQUE

SAMEDI 9

16H : CARNÉ / OUISTITIS EN TOUS GENRE

18H30 : ROB CHRONIQUE POLITIQUE – PROLOGUE LES CORPS ÉTRANGERS (RÉTROGARDE)

20H30 : LE SONGE DU RÉVERBÈRE

DIMANCHE 10

12H : BRUNCH CABARET / UN DINER ANGLAIS / RÉCITATION 8 / MIME

14H : PETROLE

15H : BUREAU

17H : LES SOLUTIONS IMAGINAIRES

19H : LA TRAVERSÉE DÉGINGANDÉE DE MISS CONSTANTINE

20H : POT DE CLOTURE